Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Dimanche : 3ème Jour

3ème Jour : Dimanche 

Dimanche : 3ème Jour 3693727483_2ee8d57c06

C’est la dernière journée, le ciel est un peu plus voilé, mais il fait toujours aussi chaud, et la pluie qui s’invite régulièrement sur le Festival semble tourner autour de la presqu’île du Malsaucy. Jean-Paul a peut-être fait appel à un sorcier, à vérifier !  Après avoir passé le sas de fouille obligatoire, les festivaliers commencent à fouler l’herbe sèche. 

3693732315_367d7fc05c_o

Nous filons tout de suite dans un endroit improbable sur un festival, un havre de calme et de sérénité. La Maison de l’Environnement propose en effet son espace Lounge. Avant d’entrer, nous passons tous sous des brumisateurs qui font du bien avec les 27 à 30° ambiants. A l’intérieur de la Maison de l’Environnement, TINARIWEN joue face à des spectateurs confortablement installés sur des chaises longues. 

 3694529748_ae5d52520d

3694532080_83811417de

3694531694_ba88da4680

3694531124_3c3a64c6eb

Témoignage de Karine et Joana de Morteau (Doubs)

http://www.dailymotion.com/video/x9shls

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

3693722049_55a8478e89

Nous ressortons, et direction le stand dédicaces FNAC. Il y a un monde pas possible mais keskispass ? 

3694520894_f65f2e9599

Vérification faite, de l’autre coté de la foule qui brandit des appareils photos et téléphones portables pour immortaliser la scène, un Charly Winston très serein face à la foule. Ceux qui n’ont pas pu avoir accès pour la dédicace repartent avec la photo prise au dessus de toutes les têtes, c’est toujours ça…   

3693715813_21546f80f9

Cécile et Jean-Baptiste viennent de Grenoble, ils ont découvert Charly Winston à la radio il y a quelques mois, c’est par hasard qu’ils sont passé par le stand dédicaces et ont pu voir leur artiste préféré du moment. Charly Winston à l’affiche, c’est une des raisons qui les a poussé à prendre le forfait pour les Eurocks… 

3694521988_485e8deeff

3694521422_8bafedebb1

Je poursuis mon avancée à la rencontre des festivaliers, devant la maison de l’environnement Géraldine de Dambenois (Doubs) m’explique qu’elle vient aux Eurocks depuis 1993, elle n’avait à l’époque que 16 ans…

http://www.dailymotion.com/video/x9sgtz

Plus loin je rencontre un groupe qui porte des masques, en réponse à certains qui portent tous les mêmes lunettes blanches rayées… Avec eux Minnie, la petit souris.

3694534266_d3e49091ce

3694538798_1aaf62ae2a

L’est pas belle la Minnie?

3694533308_9a7efdd916

Un petit air de Carnaval de Venise aux Eurocks…

3694532968_d41b722b5a

3694532564_dfbf86c203

Je trace ma route vers le village pro, car j’ai rendez-vous avec Ninnie qui a pratiquement fait toutes les éditions des Eurocks, sur la route : « Jésus n’est pas un Hippie ».

3694538464_7263bd6f48

et quelques festivaliers…

3694537246_3959cb225d

3694516252_e62348875b
3693721349_75917e8ef8

3694517400_b0858ddc20

3693729883_d846cc69b4

Hostile la nature…
3694520234_83a02bf8d1

Passage par la buvette, puis la Grande Scène
3693720999_0a3a7f91a6

3693717971_9d3de38f05

3693732969_5198c8050c

Ça plane pour moi…

3693732585_125c42c68a

Pour lui aussi.

Bon, je file à mon rendez-vous.

Avec Sylvie nous nous installons au bord l’eau, au clame. Au loin derrière on entend la Grande Scène.  Sylvie de Belfort qui à fait presque toutes les éditions des Eurocks, enfin presque car Louise à eu la bonne idée de naitre début juillet…

http://www.dailymotion.com/video/x9u2nj

3693731207_c4c3623b3e

I am a poor lonesone festivalier… So Tired

3694524276_19d347eec6

La nuit est tombée, Charly Winston vient de terminer sous le chapiteau, une véritable marée humaine de quelques 20 à 25.000 festivaliers se dirige vers la Grande Scène où Slipknot va déchirer le silence nocturne jusqu’à Belfort distant de 10 kilomètres.

 

Mais avant, petites pauses pour la postérité :

3694523914_4bec1b2052

Restons groupir!

3693728485_112795bf01

 

Ceux qui n’apprécient pas Slipknot trouvent du réconfort ici…
3693713777_6ba43315f7

Laurent Garnier vient de terminer sous le chapiteau, à la Loggia j’ai découvert et apprécié THE PAINS OF BEING PURE AT HEART.

La presqu’île du Malsaucy se vide, c’est la queue pour la navette en gare de Bas-Evette, la foule est assez calme et silencieuse.

http://www.dailymotion.com/video/x9s8kk

La foule aussi pour prendre la navette bus qui conduit au camping, les « APERO » fusent ça et là. Les bus ont du mal à tenir le cap sur la route avec ces festivaliers amassés qui bougent à l’intérieur comme des lions en cage et qui frappent au vitres et sur les parois. Ce n’est pas de tout repos de conduire le bus du camping… A deux pas du camping, terminus tout le monde descend, sous la halo des projeteurs, tout le monde rejoint le camping pour l’ultime nuit sur place.

Souvenir du camping quand il était propre.

3693710115_2546be4997

La dernière nuit va être courte, pas grave on retrouvera de la vrai bouffe, des vrais chiottes et un vrai lit dès demain…

3694516724_d3b7f1f9b0

Pendant ce temps, sur le site ça commence à démonter. Light et sono de la Grande Scène sont chargés dans les camions. Au lever du jour, ce sera le grand ménage…

3710187665_19b809273e

Ce matin lundi, les festivaliers vont quitter le camping. Retour à la vraie vie après trois à quatre jour de fiesta.

Pour certains, la dure réalité des choses c’est les résultats du Bac mardi, pour d’autres c’ est la reprise du boulot avec une petite mine en attendant le week-end prochain.

Merci à tous ceux sans qui ce blog n’aurait pas eu ce contenu, les festivaliers qui se sont prêtés au jeu (spéciale dédicace aux potes de Kingersheim samedi), l’équipe des Eurocks qui m’a ouvert ses portes.

D’autres photos sont sur flickr, voir le lien en bas de page, tout comme celui de Dailymotion.

 

A l’année prochaine, ici ou ailleurs, peut-être…

JEF

Pas de Commentaires à “Dimanche : 3ème Jour”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


The king of pop |
jazz au restaurant |
Back in Black |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENSEMBLE PULCHRA ES
| Le FESTI'VENCE
| Takeo Watanabe